Simon Ousimon sur scène !
les 26 et 28 avril 2013
à 19h45
Au théâtre Pixel,
18, rue Championnet
75018
M° Simplon
"Simon Ousimon, La conférence", 1h05, 12/8€, résa conseillée: écrire à simon@simonousimon.com

Nouveautés !

[15/09/2019]Finalement, c'était mieux avant.
[22/03/2014] Tu peux maintenant faire un don à l'artiste, pour l'aider à réaliser son rêve de devenir pianiste ! Le bouton hideux à coté sur la colonne de droite !
[28/12/2013] En fait non, aucune.
[10/09/2010] Bientôt une nouvelle rubrique 'Courrier des lecteurs' va apparaître ! Si tu veux participer, envoie ton message à l'adresse simon@simonousimon.com . S'il est trop bien, il sera publié ! Sinon il sera magnanimement ignoré, d'autant plus que si l'afflux des contributions est trop important, je ne pourrais peut être pas répondre à tout le monde, je ne suis qu'un être humain quand même. Alors croise les doigts et creuse toi les méninges, je suis sûr que tu peux y arriver !
[30/04/2010] Nouveau sondage ! Si tu veux toi aussi une journée nationale de la perruque, participe ! (attention, il y a des pièges...)
[04/04/2010] Tu peux devenir fan du blog sur sa page facebook ! Clique à l'endroit approprié dans la colonne de droite et deviens un ami de la page du site !


samedi 30 avril 2011

Méditation

Les bras sont des appendices très pratiques, sans eux il serait assez difficile d’ouvrir une porte par exemple. La nature étant créative, elle produit des êtres humains parfois sans bras, mais  cela ne contredit pas la phrase précédente, d’autant plus qu’il n’y a même pas de lien logique entre les deux. Beaucoup d’autres animaux ont des bras, mais pas tous. Les poissons se débrouillent très bien sans. Les girafes aussi, les dromadaires. Ceux ci ont par contre quatre pattes pour marcher. Il y a plein de choses à dire sur les bras, mais je n’aime pas écrire des articles trop longs, surtout quand c’est un peu ennuyant. L'éventualité que le visiteur perde son temps ou abandonne la lecture avant la fin me plonge dans un effroi abyssal, alors je préfère arrêter ici.

Aucun commentaire:

HHHééééééé

Si tu peux le faire, n'hésite pas à laisser des commentaires, j'ai besoin d'être encouragé, ce blog me demande une énergie considérable et me pousse parfois au bord de l'abime de la dépression nerveuse. Même si tu n'aimes pas tu peux l'écrire, ne t'inquiètes pas, et même si ton commentaire est trop pourri, dans le pire des cas je pourrai le supprimer. Merci à toi !