Simon Ousimon sur scène !
les 26 et 28 avril 2013
à 19h45
Au théâtre Pixel,
18, rue Championnet
75018
M° Simplon
"Simon Ousimon, La conférence", 1h05, 12/8€, résa conseillée: écrire à simon@simonousimon.com

Nouveautés !

[15/09/2019]Finalement, c'était mieux avant.
[22/03/2014] Tu peux maintenant faire un don à l'artiste, pour l'aider à réaliser son rêve de devenir pianiste ! Le bouton hideux à coté sur la colonne de droite !
[28/12/2013] En fait non, aucune.
[10/09/2010] Bientôt une nouvelle rubrique 'Courrier des lecteurs' va apparaître ! Si tu veux participer, envoie ton message à l'adresse simon@simonousimon.com . S'il est trop bien, il sera publié ! Sinon il sera magnanimement ignoré, d'autant plus que si l'afflux des contributions est trop important, je ne pourrais peut être pas répondre à tout le monde, je ne suis qu'un être humain quand même. Alors croise les doigts et creuse toi les méninges, je suis sûr que tu peux y arriver !
[30/04/2010] Nouveau sondage ! Si tu veux toi aussi une journée nationale de la perruque, participe ! (attention, il y a des pièges...)
[04/04/2010] Tu peux devenir fan du blog sur sa page facebook ! Clique à l'endroit approprié dans la colonne de droite et deviens un ami de la page du site !


vendredi 12 novembre 2010

Puérilité

C'est pénible un journaliste, oulalala qu'est ce que c'est cachottier. Ca ne veut pas dire qui a dit ce qu'il a dit qu'il lui a dit, et même quand on lui explique qu'il doit le dire pour défendre l'intérêt des intérêts supérieurs de la nation, voire lutter contre un complot international, sous pretexte que celui qui lui a dit ce qu'il a dit et même carrémment écrit va bouder et plus vouloir lui parler ! Il faut souhaiter qu'à l'image d'élèves résistants célébrés par notre valeureux président ce 11 novembre, les forces Umpistes sauront lutter contre l'injustice et l'arbitraire qui ont pris un nouveau visage, et dresser l'annuaire des pages jaunes des sources de journalistes, pour les muter d'office loin des ennuyeuses turpitudes parisiennes, qu'il faut savoir vivre avec le sang froid et la martialité dont peu de personnes sont capables. La vérite, il ne faut pas la craindre quand on est innocent, argument assez utilisé pour vendre des caméras de surveillance il me semble,  donc il est  naturel que les journalistes la disent sur leurs sources, aux personnes qui ne veulent pas que ce qui est écrit dans les journaux le soient.

Aucun commentaire:

HHHééééééé

Si tu peux le faire, n'hésite pas à laisser des commentaires, j'ai besoin d'être encouragé, ce blog me demande une énergie considérable et me pousse parfois au bord de l'abime de la dépression nerveuse. Même si tu n'aimes pas tu peux l'écrire, ne t'inquiètes pas, et même si ton commentaire est trop pourri, dans le pire des cas je pourrai le supprimer. Merci à toi !