Simon Ousimon sur scène !
les 26 et 28 avril 2013
à 19h45
Au théâtre Pixel,
18, rue Championnet
75018
M° Simplon
"Simon Ousimon, La conférence", 1h05, 12/8€, résa conseillée: écrire à simon@simonousimon.com

Nouveautés !

[15/09/2019]Finalement, c'était mieux avant.
[22/03/2014] Tu peux maintenant faire un don à l'artiste, pour l'aider à réaliser son rêve de devenir pianiste ! Le bouton hideux à coté sur la colonne de droite !
[28/12/2013] En fait non, aucune.
[10/09/2010] Bientôt une nouvelle rubrique 'Courrier des lecteurs' va apparaître ! Si tu veux participer, envoie ton message à l'adresse simon@simonousimon.com . S'il est trop bien, il sera publié ! Sinon il sera magnanimement ignoré, d'autant plus que si l'afflux des contributions est trop important, je ne pourrais peut être pas répondre à tout le monde, je ne suis qu'un être humain quand même. Alors croise les doigts et creuse toi les méninges, je suis sûr que tu peux y arriver !
[30/04/2010] Nouveau sondage ! Si tu veux toi aussi une journée nationale de la perruque, participe ! (attention, il y a des pièges...)
[04/04/2010] Tu peux devenir fan du blog sur sa page facebook ! Clique à l'endroit approprié dans la colonne de droite et deviens un ami de la page du site !


vendredi 25 décembre 2009

Polémique

J'aime beaucoup l'amitié, oui, voir le sourire s'épanouir sur les visages autour de moi, je trouve ça super sympa. Parler et être écouté, écouter et se taire, sans arrière pensées, en toute honnêteté, sans rien attendre en retour, sauf peut-être un coup de main pour déménager le week end qui arrive, ou pour trouver une occupation ce soir, parce que zut c'est dingue, j'ai encore rien prévu et en plus c'est samedi. Un ami, et même une amie, c'est comme un petit animal de compagnie, mais en plus gros, en général, que tu as même pas besoin de promener à des heures pas possibles la nuit et même le dimanche ! Pas besoin de changer l'eau tous les trois jours ! C'est autonome ! Tu appelles quand tu as besoin, ou même juste pour le plaisir si tu t'ennuies. Souvent il est joignable par téléphone j'ai remarqué. Mais attention, il faut aussi penser à appeler sans raisons, parce que des fois ca peut être susceptible un ami, et il pourrait te reprocher de l'appeler que quand ça t'arrange. Et aussi faire des tests, c'est important de tester son amitié avec ses amis. Est-ce que tes amis sont vraiment tes amis ? Par exemple, noter les dates des derniers appels, faire des fiches. C'est comme ça que j'ai remarqué que c'est toujours moi qui appelle. La chance ! C'est moi qui décide ! C'est moi le patron ! Mes amis sont discrets, ils respectent ma sensibilité humaine, ils ne me harcèlent pas. Mais attention, il faut ni trop, ni trop peu d'amis. C'est comme tout, après on peut vite être débordé, et risquer de ne pas faire face à ses obligations d'ami, ou s'ennuyer si ta copine part en week end avec sa meilleure amie ou son coach en développement personnel. L'amitié est un sujet complexe.

2 commentaires:

rash a dit…

Comme je te l'avais dit samedi. Tu es plein de promesses. Tu es bien le fils de ton pere Woody. Il est vrai que tu partages certains traits physiques : poids, tour de taille... comme certaines qualités spirituelles : l'autodérision, l'humour...
Ne change pas! et comme tu le dis si bien, nos animaux de compagnies sont nos meilleurs ami(e)s, avec ou sans poil!
Continue à faire nous rire... R

Cristobalito a dit…

Ah, Simon que de vérité dans ces quelques lignes, et je ne peux qu'approuver tant de clairvoyance...
De mon côté, afin de mieux respecter mes amis, et de vraiment découvrir toutes les pensées subtiles et les sentiments variés qu'ils nourrissent à mon égard sans oser, par un délicat soucis de pudeur et de timidité, me les exprimer à haute voix, j'ai décidé de placer quelques micros à des endroits judicieux : certains fleurissent sous les tables de salon, au coin du placard de la cuisine, au bord de la table de nuit...
En furetant sur Internet (ah, qu'elle belle invention que ce réseau mondial, que cette toile planétaire qui nous relit tous les uns aux autres ! [Enfin, tous ceux qui ont les moyens d'acquérir un ordinateur, parce que tous les autres dont le soucis principal est de savoir ce qu'il vont mettre sous la dent chaque jour...]); bref, en furetant sur la toile, j'ai pu découvrir un ancien de la Stasi, Helmut-Jorgen (H-J pour les intimes), qui pour une somme modique, augmentée de quelques raisonnables frais de déplacement et de vie à Paris (c'est fou comme ils vivent de rien, et comme ils sont économes, ces habitants des ex-républiques populaires !)m'a aidé à semer mes petites fleurs microphoniques jusqu'à l'intérieur même des téléphones mobiles de mes amis...
Amis que je vois de moins en moins,voire plus du tout, puisque je passe mes jours et mes nuits à rédiger mes fiches (tu vois Simon, on se retrouve-là, sur les fiches !) de compte-rendu de conversations.
Je note tout ce qui se dit sur moi, bien entendu, mais aussi leurs goûts en matière d'alimentation, de cinéma, de loisir, de galipettes (ouh là là, certains sont stupéfiants de créativité, d'autres tellement ennuyeux !), leur opinions politiques, leurs opinons sur leurs autres amis... Voilà, je ne vois plus mes amis, mais je les connais tellement mieux maintenant !
Et grâce à toutes ses infos, je n'attends plus qu'ils se réunissent pour m'offrir le cadeau d'anniversaire de mes rêves : une lettre anonymes bien envoyée, accompagnée d'enregistrement truculent suffit à réaprovisionner mon compte bancaire à sec ! Simon, tu as raison : VIVE L'AMITIE !!!

HHHééééééé

Si tu peux le faire, n'hésite pas à laisser des commentaires, j'ai besoin d'être encouragé, ce blog me demande une énergie considérable et me pousse parfois au bord de l'abime de la dépression nerveuse. Même si tu n'aimes pas tu peux l'écrire, ne t'inquiètes pas, et même si ton commentaire est trop pourri, dans le pire des cas je pourrai le supprimer. Merci à toi !